Rechercher
  • Coalix Academy

L’hypnose pour lutter contre les troubles du sommeil

Près de 37% des Français souffrent de troubles du sommeil et l’insomnie est le plus fréquent d’entre eux. L’hypnose se révèle un moyen naturel et efficace de renouer avec le sommeil et même, de l’améliorer.



Sommeil

Quelles sont les causes de l’insomnie ?


L’insomnie peut se manifester de différentes formes : des difficultés à trouver le sommeil le soir, des réveils durant la nuit ou un réveil trop matinal, avec l’impossibilité de se rendormir. Et pour traiter l’insomnie, il faut d’abord en comprendre les causes.

L’insomnie peut être causée par des problèmes physiques, comme des douleurs ou une apnée du sommeil. L’insomnie survient également en cas de stress et d’angoisse. À moins qu’elle ne soit liée à un état d’anxiété spécifique - comme la dépression, l’insomnie apparaît souvent de façon insidieuse. Elle se manifeste ponctuellement, à l’occasion d’événements particuliers : examen, concours, conflit au travail ou à la maison, etc. On parle d’insomnie chronique lorsqu’elles surviennent plus de 3 fois par semaine, pendant 3 mois consécutifs.



Les dangers du manque de sommeil


Les premiers signes du manque de sommeil se manifestent rapidement. Le plus évident, c’est une fatigue et une tendance à somnoler. Elle s’accompagne d’une baisse de la vigilance, d’un manque de réactivité, ainsi qu’une certaine irritabilité. Dès lors, les risques d’accident augmentent de façon significative. Contrairement aux idées reçues, les enfants et les adolescents peuvent souffrir d’insomnie. Or, le manque de sommeil entrave le processus d’apprentissage et la mémoire.

Lorsque l’insomnie devient chronique, elle impacte la santé : différentes études ont démontré que le manque de sommeil nuit au système immunitaire, et favorise l’obésité, le diabète, l’hypertension ou les maladies cardio-vasculaires.



Traiter l’insomnie grâce à l’hypnose


En cas d’insomnie, le recours aux somnifères est fréquent. Or, plusieurs études tendent à démontrer que ce type de traitement peut avoir des effets indésirables sur la santé à long terme, et plus spécifiquement sur la mémoire. En outre, ils ne traitent pas le problème de l’insomnie à la source.

L’hypnose constitue une alternative naturelle et efficace, pour venir à bout des insomnies liées au stress et à l’anxiété. En 2015, l’INSERM a d’ailleurs souligné efficacité dans son expertise : « Évaluation de l’efficacité de la pratique de l’hypnose ».

Si l’hypnose permet de traiter durablement les insomnies et de « réapprendre » à bien dormir, elle présente un autre avantage appréciable : elle améliore considérablement la qualité du sommeil. Les personnes ayant été traitées par des séances d’hypnoses bénéficient ainsi de phases de sommeil profond plus longues. Et le sommeil profond se révèle être le sommeil le plus réparateur, puisqu’il permet à la fois au corps et au cerveau de récupérer des fatigues de la journée et de stocker de l’énergie pour être en forme au réveil.



Combien de séances d’hypnose pour traiter l’insomnie ?


Bon à savoir : le stress provoque un état d’hypervigilance et d’hyperactivité cérébrales qui nuit à l’endormissement, puis au sommeil. Cela peut également causer des difficultés de lâcher-prise lors des premières séances d’hypnoses pour traiter l’insomnie, sans que cela ne remette en cause leur efficacité. Plus de 50% des personnes traitées pour insomnie déclarent d’ailleurs noter une très nette amélioration dès la seconde séance.

Le nombre total de séances d’hypnose nécessaire pourra cependant varier d’une personne à l’autre, en fonction de son profil et des causes de son anxiété. En complément, il est possible d’ajouter 2 à 3 séances afin d’apprendre des techniques d’autohypnose, qui se révèlent très utiles pour réapprendre durablement à bien dormir.



Les bonnes pratiques pour bien dormir


Si l’hypnose se révèle très efficace pour lutter contre les insomnies, il est important de veiller également à votre environnement de sommeil et à votre hygiène de vie. Idéalement, la température de la chambre ne devrait pas dépasser 19 °C, même en hiver : préférez toujours une bonne couette au thermostat. Il est important de disposer d’un matelas et d’un oreiller adaptés à votre morphologie. Enfin, évitez l’abus de substances excitantes telles que le café, ainsi que les diners trop lourds et la consommation d’alcool en soirée.

100 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout